fbpx

Suivez nous

Quel statut juridique choisir ?

VU PAR ASSUR COACH SPORTIF

Le statut juridique des coachs sportif

Avant même de commencer son activité, le coach sportif va devoir choisir le statut juridique sous lequel il exercera son activité.

Cette décision est déterminante car elle définira le cadre juridique dans lequel vous pourrez exercer.

L’activité de coaching est une activité libérale ; il faudra donc s’enregistrer au Centre de Formalités des Entreprises (CFE) de l’URSSAF.

Vous aurez le choix entre les différents statuts juridiques suivants avant de démarrer votre activité de coach sportif :

  • La micro-entreprise (auto-entreprise), c’est le statut le plus simplifié mais il peut ne pas paraître assez crédible pour l’activité de coach.
  • L’entreprise individuelle (EI), ce statut est totalement adapté mais les charges sociales (RSI) sont calculées en fonction du bénéfice, il peut donc y avoir de forte variation d’une année à l’autre. C’est celui le plus répandu.
  • L’Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée, pareil que l’EI mais votre patrimoine personnel est mieux protégé.
  • L’Entreprise Unipersonnelle à Responsabilité Limitée (EURL), c’est le statut le mieux adapté pour l’activité de coaching car le coach détermine lui-même sa rémunération qui sert de base au calcul des charges sociales.
  • La Société par Action Simplifiée Unipersonnelle (SASU), ce statut permet une plus grande liberté juridique mais il est beaucoup plus coûteux que l’EURL.

Pour toute question, vous pouvez nous contacter à contact@assur-coachsportif.com ou au 01 85 73 31 15

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *